L’acupuncture ou acuponcture tire ses origines historiques dans la tradition médicale chinoise. Le terme chinois usuel 针灸 (zhēnjiǔ) désigne à la fois l’acupuncture et la moxibustion. 

La pratique de l’acupuncture est attestée depuis plusieurs millénaires en Asie (en particulier en Inde, Chine, Corée et Japon). L’acupuncture s’est construire de manière empirique au fil des siècles. Ces principes mettent en relation la nature et les forces qui la compose et les transpose dans le corps humain.

L’acupuncture consiste en une stimulation de zones précises de l’épiderme : les « points d’acupuncture ». Les techniques de stimulation des points d’acupuncture sont effectuées, le plus souvent, par des aiguilles (de quelques millimètres de diamètre), mais aussi par pression, impulsion électriques, apport de chaleur.

Les aiguilles stériles utilisées sont à usage unique.